LE Projet de christophe


Nul doute que mon projet évoluera au fil du temps, au fil des évolutions sociales et économiques du monde. Je remercie par avance, toutes les personnes qui croient en moi, m'accompagnent au quotidien, dans ma vie professionnelle et personnelle, et qui me permettent d'avancer dans la réalisation de mon projet, de mon rêve ...

 

Dans les grandes lignes, et sans entrer dans les moindres détails, voici à quoi s'apparente mon projet "révolutionnaire" (qui peut faire sourire) au Japon (étape finale), ainsi que les 3 principales valeurs qui les animent.


Je souhaite donc à terme, m'installer au Japon, poser mes valises remplies d'idées, d'experiences, de "sueur" et d'énergie pour monter un projet que je muris depuis 2010, année où j'ai été diplômé de mon école de commerce ... La vie, les aventures et mes expériences professionnelles et personnelles ont solidifié mes ambitions au fil des années.

  • Vouloir s'installer au Japon sans parler la langue, est chose folle. Voilà pourquoi je souhaite dans un 1er temps, apprendre le japonais de manière intensive dans une école de langue au Japon pendant au moins 1an (voire 2ans pour vraiment parfaire mes connaissances sur la langue et la culture). Ma 1ère expérience d'un an au Japon, m'a bien fait comprendre cela : on ne s'installe pas au Japon, sans y apprendre la langue, les moeurs, et la culture.
  • Aussi bien moderne que traditionnelle, la fromagerie d'aujourd'hui est selon moi, en "stand-by". Les axes de communication fromagers sont selon moi, limités et étouffés. Les émotions, les goûts que l'on retrouve en fromagerie de nos jours, sont vus et revus. Mon projet ira certainement, à l'encontre des idées reçues que l'on peut se faire de la fromagerie d'aujourd'hui.
  • Ce projet aura vocation à faire naître voire renaitre des valeurs, des émotions, des goûts, des sentiments encore jamais ou que très rarement vus...
  • Sur le long terme, je voudrai que ce projet se transforme en véritable habitude de consommation, en un mode de consommation inévitable pour la "Haute Fromagerie".
  • Le service, la présentation, le goût, les associations, l'information, la pédagogie, je voudrais que tous ces aspects soient revus, et qu'ils soient adaptés à la culture "franco-nipponne".
  • Ce projet ne sera réalisable selon moi, qu'au Japon dans un 1er temps. Il se veut bouleverser tous les codes, tous les modes de consommation occidentaux. Mais je suis convaincu que ce projet pourra améliorer la qualité intrinsèque des fromages, durant leurs affinages et leur mise en vente. 
  • Ce projet demandera sans aucun doute, d'importants investissements financiers.

Tel l'essence dans une voiture, chaque être humain avance grâce à un carburant. Ce carburant de vie peut s'apparenter alors à des valeurs, qui nous font avancer, comme si chaque action, décision que l'on prenait dans la vie, était avant, filtré par le prisme de nos valeurs ... Voici les valeurs qui depuis toujours, alimentent et animent mon projet :

L'ÉCHANGE

Sans échange, il n'y aucune relation, aucun lien affectif/social, aucun plaisir. Il faut veiller à échanger avec notre entourage, partout dans le monde, sur nos idées communes, mais aussi nos différences. C'est en échangeant autour de nous, que naissent de nouvelles idées, de nouvelles pistes de développement de nouvelles émotions dans nos métiers de bouches. Les échanges permettent alors les transmissions de savoirs, de valeurs, qui sont indispensables à la pérennisation de n'importe quel métier, discipline, ou bien culture.

 


L'AMOUR

Au sens large du terme, l'amour, "aimer" représente un acte. Quand on y réfléchit bien, l'amour est le moteur essentiel à toute création quelle qu'elle soit. Sans amour, sans affection particulière pour telle personne, ou tel projet, notre volonté, notre capacité d'action, notre détermination diminue ... Il faut veiller à toujours attiser la flamme de l'amour, de la passion, car c'est elle qui nous fait avancer, nous fait grandir.

 


L'INVENTIVITÉ 

Il est essentiel de d'abord maîtriser les fondamentaux. On ne peut pas se permettre de vouloir être inventif sans maîtriser les bases de n'importe quelle discipline avant. L'inventivité se travaille, au fil des observations, des expériences, des essais, de l'aide et du soutien de son entourage. L'inventivité enfin, permet de garder en éveil, que rien n'est acquis, et qu'il faut et faudra, toujours se remettre en question.


"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"