Concours Mondial du Meilleur Fromager 2017 - TOURS

FIN 2016 ...

 

Je n'ai pas été pris au Concours national du meilleur fromager du Sirha, (courrier d'inscription envoyé trop tard ...) alors j'ai "tout misé" pour le concours mondial ... Premier gros concours d'envergure pour moi, avec comme enjeu : me faire une 1ère expérience des concours ...

 

Pourquoi passer des concours ?

 

Me concernant, il y a plusieurs raisons qui me poussent à passer ce genre de concours fromagers :

 

1 - Le Dépassement :  j'aime l'ambiance qui se dégage derrière. Un concours quelqu'il soit, demande de la préparation, de la remise en question, de la recherche, et du travail supplémentaire que l'on n'est pas amené à faire dans son quotidien. Se dépasser, sortir de sa zone de confort, aller vers les gens pour faire de nouvelles rencontres et se perfectionner dans son métier, dans son domaine.

 

2 - La visibilité / les rencontres : je suis jeune, je ne suis à l'heure actuelle, qu'un simple employé chez des fromagers. J'ai vocation à ouvrir ma propre structure, devenir mon propre patron. Avant cela (et conscient de toutes les responsabilités que cela inclut), je souhaite encore profiter de mon célibat "entrepreneurial". Cependant, pour préparer cette prochaine étape dans ma carrière, je souhaite m'entourer des bonnes personnes, me faire remarquer, apprécier et plus ou moins respecter dans mon métier. Car, seul, sans la reconnaissance de ses pairs ... on n'est pas grande chose ...! 

 

3 - La reconnaissance à l'international : si j'avais vocation de rester en France, je ne courrais pas après les concours. En effet, les concours sont très reconnus à l'étranger et surtout dans le pays dans lequel je souhaite m'implanter un jour : Le Japon. Obtenir des titres, des médailles, me servira par la suite, pour plein de démarches.
 

 

ENVOI DU DOSSIER POUR LES QUALIFICATIONS

 

Le concours est ouvert, tout le monde peut y participer, avec un minimum d'expérience et de compétences fromagères. 

 

Pour être parmi les finalistes, il faut monter un dossier solide, l'envoyer, et attendre ... des semaines .... des mois ....  Voici quelques éléments de mon dossier, qui m'ont permis d'être retenu pour la finale du concours :

 

Plateau de 10 fromages, dont 6 AOP minimum à constituer pour les qualif' ...
Plateau de 10 fromages, dont 6 AOP minimum à constituer pour les qualif' ...
1 page maximum d'argumentaire ...!
1 page maximum d'argumentaire ...!
15 lignes maximum d'argumentaire ...!
15 lignes maximum d'argumentaire ...!

LE 11 FÉVRIER 2017

Je reçois un texto des organisateurs officiels du concours, me disant que j'ai été sélectionné pour la finale ...! Quelle joie ! Je me vois encore arrivant tout sourire à ma boutique à donner la nouvelle à mes collègues, heureux de savoir que je vais participer à cette super aventure ...!!

 

" Naaan, sérieux ???!!! Roh la la mais c'est énorme...!!" 

 

Et ainsi commence, une longue, loooooongue période de préparation ... 

 

LA PRÉPARATION

 

Préparer ce genre d'échéances, de concours, c'est quelque chose selon moi de très personnel et propre à chacun. Certains vont bûcher à fond sur des livres, d'autres vont rester des heures à leur boulot pour s'entrainer d'avantages, d'autres vont se préparer de manière physique en faisant du sport, de la course à pied etc etc ... Je pense cependant, qu'il n'y a pas une recette miracle, secrète pour remporter ces concours. 

 

" La recette miracle pour remporter un concours, n'existe pas." 

 

Si une préparation peut prendre des heures, des centaines voire des milliers d'heures, lorsque vous passez un concours, vous êtes jugés sur un moment précis. Combien se sont préparés comme des fous pour remporter des concours, des compétitions, des examens, des échéances importantes comme cela, pour au final, ne rien remporter ...? Et à la clé, être déçu, parfois même dévasté ... Lorsque j'ai été sélectionné parmi les 10 finalistes, je me suis de suite dit :

 

" J'ai 9 chances sur 10 de perdre, et 1 chance sur 10 de gagner. "

 

Il faut être bon le jour J, à un moment précis ! Préparer de tels concours, ne devraient selon moi, pas constituer quelque chose de totalement étranger à son quotidien. Les épreuves étaient réalistes et représentaient pour moi, ce que je fais au quotidien ... Il y a certes une part de créativité supplémentaire à aller chercher, des connaissances plus pointues à acquérir (contrairement à ce que l'on nous demande au quotidien), mais pour le reste, il ne s'agissait que de révisions, de relectures, de discussions, de confessions et d'échanges avec les gens du métier ...  

 

" Passer ce genre de concours ne constitue pas une fin en soit, mais bien le début d'une belle et grande aventure humaine, et professionnelle. "  

 

Il y a des gens qui sont faits pour les concours, qui aiment l'adrénaline qui s'en dégage et qui sont transformés durant ces périodes. D'autres, bourré(e)s de talents au quotidien, reconnu(e)s de partout dans le métier, et qui lorsqu'ils passent ce genre de concours, s'effondrent et ne sont que l'ombre de ce qu'ils sont au quotidien.

 

" Miss France n'est pas la plus belle demoiselle de France, mais la plus belle d'un concours. "  

 

Il est important de relativiser avant tout l'importance de ces concours dans notre quotidien et notre vie au quotidien. Le vrai crédit que l'on peut apporter à ce concours, c'est si on les remporte, ou fait une belle performance : s'en montrer digne. Pour le reste, ce n'est que du plaisir, de l'échange, de l'apprentissage, et de l'expérience.

 

" Ce ne sont pas les titres qui font les hommes/femmes, mais les hommes/femmes qui font les titres. "  

 

J'ai donc appréhendé ce concours de manière plutôt détendu, sans me mettre de pression inutile, sans imaginer le remporter ou même le perdre, mais juste en donnant le meilleur de moi sur ces 4 mois de préparations, en continuant de bien travailler à mon travail, en essayant de rester une bonne personne au quotidien, afin d'arriver le jour J : fier et sûr de moi, car lorsqu'on est sûr de soi, que l'on a une bonne estime de soit, et que l'on est bien entouré et que l'on se sent aimérien ne peut nous arrêter !  Et enfin, savoir que mon entourage, famille, proches, amis vibrent juste à l'idée de venir me voir "couper du frometon" sur scène ... C'est juste extra-ordinaire ...!! 

 

MOIS DE PRÉPARATION en photos

 

Après des heures et des heures de préparations durant ces 4mois intenses pour moi, vient ENFIN, le JOUR J . Mais avant ça ... 

 

 

SUIVI MEDIATIQUE

 

C'était donc une première pour moi. La presse, la télévision, la radio est venu vers moi, pour me poser des questions sur mon profil, mon concours et la préparation qui va derrière ... 

 

Reportage TF1 - Grands Reportages 

 

Oui, et quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'une sympathique journaliste qui répond au doux nom de Christine ^^ m'appela sur mon téléphone pour me demander si j'étais d'accord pour être suivi pour la réalisation d'un reportage sur TF1 pour l'émission : Grands Reportages.

 

Nous étions prévenu que la presse pouvait nous contacter, mais de là, moi, jeune fromager sans histoire à être suivi par une équipe de journalistes pour être diffusé sur la première chaine européenne dans une émission à forte audience ... je ne réalise pas vraiment encore ^^

 

Mais c'est avec plaisir et enthousiasme que j'ai accepté d'être suivi, me disant surtout que ça me fera d'ici une dizaine d'années, un super souvenir de carrière !

 

Il y a eu d'autres caméramans (deux Philippe si je ne me souviens bien) mais c'est avec Christine (la boss) et Bertrand que j'ai passé le plus de temps pour le tournage. 

 

J'en profite pour vous saluer, et vous remercier pour ces bons moments. Nous avons je l'espère bien travaillé, mais surtout une chose est sûre, nous avons passé de bons moments, et avons parfois bien rigolé !

 

Vous avez été super avec moi, et même si le reportage n'est pas encore sorti, je vous remercie pour ces bons moments, vous avez été adorables !

ENFIN

 

SAMEDI 10 JUIN 

Je suis arrivé à Tours le matin même de Paris, à 9h00. Le temps d'avaler un sandwich et un jus d'orange devant l'entrée du salon, la journée commence tambour battant avec déjà mon équipe de journaliste me demandant mes 1ères impressions ... Impatient, hâte d'en découdre ont dû être mes premiers mots à ce moment là ...

 

Cette première journée pré-concours était destiné à nous présenter le concours (distribution des vestes, présentation de la salle, de nos espaces de travail etc). Les 10 candidats dont je faisais partie ont été à tour de rôle présenté à la presse locale et aux quelques personnes présentent lors de l'ouverture du concours, donné par Rodolphe Le Meunier, maître de cérémonie et du concours.

ENFIN, ENFIN !!!

 

DIMANCHE 11 JUIN

Tel l'enfant de 8ans qui attend le 25 Décembre au matin, Dimanche 11 Juin au matin est enfin LÀ ! Excitation maximale, pour moi comme pour tous les candidats ! C'est le moment de la délivrance ...

 

Pour mon 1er concours, je n'ai pas ressenti de stress particulier, mais plus de l'adrénaline, une bonne énergie (grâce à tous les candidats super sympas et à l'organisation du Concours qui a été géniale !) et une grande motivation. Aucun accident de parcours à noter pour moi (coupure de doigts, décor cassé au dernier moment ...) tout s'est déroulé comme je l'avais minutieusement imaginé, et le résultat est tombé ...

 

Pour un bon résumé du concours, je vous invite à regarder la vidéo qui suit, et vous aurez alors tous les détails du déroulement des 2 jours, jusqu'au verdict final ...

 

Une super vidéo ! (juste une petite correction, que je me permets de faire via mon blog ... ^^)

Evert est néerlandais, et pas russe :-D (erreur de drapeau sur la vidéo)
Evert est néerlandais, et pas russe :-D (erreur de drapeau sur la vidéo)
Ma recette froide à base de Brie - J'ai apporté une touche créative en proposant une fiche recette, afin que les jurés puissent s'en inspirer, et pourquoi pas reproduire la recette chez dans leur fromagerie.
Ma recette froide à base de Brie - J'ai apporté une touche créative en proposant une fiche recette, afin que les jurés puissent s'en inspirer, et pourquoi pas reproduire la recette chez dans leur fromagerie.
Mon texte explicatif pour mon plateau, répondant au thème : L'alchimie du Fromager
Mon texte explicatif pour mon plateau, répondant au thème : L'alchimie du Fromager

" Une expérience merveilleuse durant laquelle j'ai pris beaucoup de plaisir. "

 

Je REMERCIE tous les gens qui m'ont accompagné durant ce concours, je ne vais pas tous vous citer car je risque d'en oublier ... Mais au moins remercier ma maman qui m'a aidé les 5 derniers jours avant le concours, Xavier qui m'a épaulé de près comme de loin pour ce super défi, Mr Laurent Dubois pour m'avoir soutenu tout du long (pour m'avoir prêté fourgon, outils, condiments pour la confection de mon plateau, pour les fromages pour mes essais, pour le blind test devant les caméras où je confond une Fourme d'Ambert (affinée) avec du Stilton ... ^^ merci pour tout ! Et puis à toute ma famille, à tous mes collègues, amis proches comme éloignés, en France, au Japon, mais aussi en Russie, en Corée du Sud, aux Etats-Unis, en Angleterre ... sans oublier Rodolphe Le Meunier, et tous les organisateurs du concours qui ont fait un boulot remarquable pour faire de ces quelques jours à Tours, un grand moment fromager : merci à vous TOUS ! 

 

" J'ai terminé 1er français du concours et 2ème du concours. "

 

Je compte passer les Meilleurs Ouvriers de France prochainement. On attend toujours les dates pour les 1ères qualifications. Les MOFs, je suis conscient que c'est un autre niveau, mais encore là, je ne me mettrai aucune pression inutile. Je souhaite toujours tirer ma profession et ma famille professionnelle vers le haut. Je suis convaincu qu'il y a encore de belles pages à écrire, et je compte bien m'y atteler !

 

CHOIX - DÉCISIONS 

 

 

 

Depuis fin Septembre 2017, j'ai quitté Paris et ma fromagerie pour laquelle j'ai travaillé presque 4ans. Ce fut une décision difficile à prendre, que de quitter Laurent Dubois, car c'est une fromagerie extra-ordinaire, dans laquelle je me suis véritablement épanoui, et grâce à laquelle j'ai beaucoup progressé. J'ai également ressenti de la gratitude de la part de cette fromagerie, qui était satisfaite de mon travail, au quotidien.

 

" J'ai choisi de m'envoler de nouveau, afin de tenter un nouveau défi ... "

 

 

Je vis et travaille dorénavant au Luxembourg (à Luxembourg) chez Kaempff-Kohler. Mon ambition là-bas : toujours donner le meilleur de moi-même, apporter mon expérience afin de développer le marché du fromage luxembourgeois, satisfaire une nouvelle clientèle, tisser de nouveaux liens fromaternels avec mes collègues et collaborateurs, pour atteindre je l'espère de nouveaux sommets fromagers !

BONUS 

  

Quelques articles sont apparus après mon titre de "Vice Champion du Monde" (on peut l'appeler comme on veut, mais celui-ci raisonne bien et on s'en souvient facilement).

 

Encore merci, et à bientôt !

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Catherine Fogel, juge au concours (lundi, 27 novembre 2017 14:46)

    J’ai vraiment apprécié de lire l’article et surtout l’essentiel sans la passion pas de résultat . Bravo et bonne chance au Luxembourg